Maison écologique

Construction écologique ou conventionnel ?

La construction conventionnelle

Il est de tradition de dire que la construction écologique a un coût, la construction conventionnelle n’en n’aurait-elle pas ? Il est des constructions dites conventionnelles de tous les prix, de même qu’il en existe des écologiques de tous les prix !

Par construction conventionnelle, on entend une construction pour laquelle le constructeur de maison n’a pas privilégié une conception dans l’esprit écologique. Ça ne veut pas dire qu’elle ne dispose pas de performances énergétiques fortes. Concrètement une maison dite conventionnelle est construite sans avoir le souci d’une orientation particulière, l’utilisation de matériaux spécifiques ou de techniques de construction qui lui donnerait un caractère écologique. Il est utile de comparer les performances de la maison conventionnelle que vous aurez choisi avec les performances d’une maison écologique équivalente. En théorie, la maison écologique doit être plus économique dans la durée de son utilisation. Recherchez sur Internet des comparatifs entre construction conventionnelle et construction écologique, c’est le constat que vous devriez en tirer.

Une maison écologique

La maison écologique est une maison construite et conçue en respectant des normes, des matériaux, des techniques, des orientations qui lui donnent un caractère écologique. Bien souvent elle présente à cause de ces spécificités, un surcoût de construction. Une maison conventionnelle peut présenter aussi de très bonnes performances énergétiques et dépasser les coûts d’une maison écologique en fonction de ses finitions. Ce qui caractérise véritablement la maison écologique c’est sa labelisation. Il en existe aujourd’hui plusieurs. Là ou l’on parle de maison basse consommation et de maison passive, il existe aussi des aussi des maisons écologiques qui sont moins exigeantes. Et ce n’est pas l’ajout d’éoliennes ou de panneaux solaires qui les rendent plus écologiques.

Le principe est celui d’une habitation bien isolée, idéalement conçue et orientée pour favoriser les économies d’énergie et éventuellement en produire plus qu’elle n’en consomme. En toute logique, vous vous engagez ensuite à adopter un mode de vie écologique en limitant vos consommations. La maison écologique n’oblige pas à la récupération d’eau de pluie ni à l’installation de toilettes sèches. Mais c’est peut être une norme qui arrivera plus tard quand l’usage sera plus établi en France.

Certains constructeurs proposent des maisons disposant de la labelisation BBC, Bâtiment Basse Consommation. L’obtention de la norme est à la charge du maître d’ouvrage. Cette labelisation vous ouvre le droit à un Prêt à Taux Zéro Plus avec plus d’avantages, en fonction de votre région. Les matériaux sont sélectionnés pour leurs performances. En réalisant des économies sur la construction, vous réalisez aussi des économies sur vos factures d’énergies. Ces économies peuvent aussi vous permettre d’équiper votre domicile de manière écologique avec des panneaux solaires par exemple.

Les normes et labels de construction

La France dispose d’une réglementation complète sur la construction écologique. Ces réglementations et normes sont appelées à évoluer. Voici les principales normes, labels et certifications.

  • La marque NF, la certification NF Maison Individuelle
  • La démarche HQE® (Haute Qualité Environnementale)
  • La Réglementation Thermique (RT 2005)
  • Les labels « Haute Performance Énergétique » (l’ensemble « haute performance énergétique » présente 5 labels. Chaque label représente une consommation d’énergie pour le chauffage, le refroidissement et l’eau chaude sanitaire, inférieure à la consommation de référence définie par la RT2005.)
    • HPE 2005
    • THPE 2005
    • HPE EnR 2005
    • THPE EnR 2005
    • BBC 2005 : bâtiment basse consommation énergétique.
    • Le label Haute Performance Énergétique rénovation (celui-ci s’applique uniquement à la rénovation des bâtiments)

Écologique ou économique ?

On parle beaucoup d’écologie et de développement durable, la construction de maison ne se démarque pas dans ce domaine. Plus qu’un effet de mode, c’est une nécessité pour l’avenir de l’homme et de son environnement. Il s’agit d’adopter un mode de vie et de consommation respectueux de l’environnement. Des gestes simples et évidents qui ne sont pourtant pas entrés dans tous les foyers aujourd’hui. La société de consommation n’y est pas forcément étrangère, avec son discours incitant à produire et consommer sans limites. Arrivés au bout de ce raisonnement aujourd’hui, les mœurs sont largement imprégnés de tout ceci.

Il ne s’agit pas de dire maintenant que l’on s’est trompé et qu’il faut en revenir à l’âge de pierre pour sauvegarder la planète, surtout pas. Il est plutôt question de consommer et produire de manière raisonnée et durable. Une maison écologique répond à ces exigences. Mais il ne s’agit pas non plus d’un problème d’environnement. Adopter un comportement écologique, contrairement à ce que l’on imagine, c’est avant tout faire des économies. Ce sont des économies d’énergies, c’est ne pas acheter ce que l’on ne va pas consommer, c’est acheter en gros pour éviter le suremballage, c’est trier, utiliser son véhicule particulier le moins possible.

La maison écologique s’inscrit tout à fait dans ce cadre, avant d’être écologique on songe à être économique ! Si le coût de construction peut-être plus élevé que celui d’une construction conventionnelle (existeront-elles encore d’ailleurs ?), on constate que les économies réalisées à tout les niveaux (entretien, énergie…) amènent au final à une construction plus économique sur le moyen et long terme.